À la carte : un plat unique... adapté à chacun !

Publié le par DS

idées de plats uniques à la carte

Chez toi Madame, les goûts ne se ressemblent pas ? Certes, comme les couleurs ils ne se discutent pas. Mais quand même...

Idées de plats uniques personnalisables à la carte

Comment tu vas t'y prendre, toi, pour faire plaisir à toute la famille autour d'un seul plat ?

En fait, ce n'est pas si compliqué : il faut penser à tout ce qui se garnit.

Solution 1 : les "roulés"

Donc on le sait - on l'admet - tous les goûts sont dans la nature.
Mais pour ceux qui seraient "moins" dans la nature que d'autres, comme... le goût pour les endives, par exemple ?...
Comment qu'on fait, nous, pour ne pas en priver ceux qui les adorent
(mmmm, roulées dans du jambon et bien gratinées sous une belle béchamel) sans pour autant pénaliser les quelques autres qui les détestent ?...

Plat unique adaptable endives au jambon carottes pâtes

Réponse : on prépare des "roulés au jambon".
Ben oui, ça veut bien dire ce que ça veut dire : tout et n'importe quoi, selon tes réserves (et les envies de tes enfants de ceux qui n'aiment pas les endives...).
L'idée c'est de partir sur des endives au jambon, tout en prévoyant parallèlement une autre base, très simple :
1) Fais bouillir de l'eau dans 2 casseroles ; dans la première fais cuire tes endives (avec un petit morceau de sucre), et dans l'autre fais cuire... des carottes, ou du blé, ou des pâtes...  Peut-être même qu'il t'en reste un ramequin au frigo ?
2) Ensuite, tu déposes tes ingrédients cuits sur ta tranche de jambon, et tu en fais un rouleau tout comme tu en as l'habitude pour les endives égouttées.
3) Et hop, béchamel moutardée par là-dessus, fromage râpé, et 30 minutes au four.
Et tout le monde est content !

Solution 2 : les bruschettas

Composer un plat à la carte bruschettas

Alors là - si toutefois tu es de bonne composition ET de bonne humeur - tu peux faire du sur mesure, de la dentelle, en garnissant chaque tartine comme une ôde à son destinataire... Courgettes ou pas, fromage ou pas, ail et/ou oignon...
Les aliments étant encore crus au moment où tu garnis les tranches de pain, la personnalisation ne te prendra guère plus de temps (pas de cuissons séparées préalables...). Bruschettas, mode d'emploi ? C'est ici.

Solution 3 : les croque-monsieur

Au rayon de "tout ce qui se garnit", pense à eux... Et notamment lorsque tu dois concilier des goûts plutôt classiques et traditionnels (rhôoo, le fromage filant au milieu du jambon...) avec des sensibilités plus végétariennes par exemple.

Et solution 4 : les plats qui réconcilient tout le monde !

recette gratin courgettes sans oeuf

Ben oui, c'est tout simple mais tellement efficace. Vive les recettes qui font aimer les mal-aimés : choux de Bruxelles, chou-fleur, courgettes ou navets... Sinon, il reste hautement judicieux de miser sur les compromis : comme la tarte-chausson aux pommes, par exemple !

(Allez, c'est reparti... Et en bonus, il y a une solution 5 : miser sur une base solide, en alliant l'audace au consensus... C'est Aurélie qui nous la donne dans son interview "SuperMadame comme toi et moi" ! Encore merci et plein de bisous à elle...)

Commenter cet article

regine 18/07/2019 13:18

on peut aussi sortir de la pâte toute faite qui est au congélateur et la garnir des restes de la veille, ou cuire du bœuf et faire un court bouillon la veille ou le matin et le faire en vinaigrette ensuite avec une salade au choix, ou pour manger sur le pouce, si l'on a du surimi au frigo, faire un mélange avec patates, ou du riz ou de la graine de couscous, quelques condiments, une tomate qui reste, quelques cornichons, etc....