L'idée c'est quand même d'avancer...

Publié le par DS

Quoi, une loque ???
Non !... Mais non, pas un torchon !
Arrête.
Bon d'accord, il n'a pas été lavé depuis 3 ans ; mais c'est parce que tu en as reçu l'interdiction absolue, il devait "conserver son odeur". OK, OK, on ne va pas se mentir, objectivement il ne sent pas très bon et aussi, il tombe en guenilles.
Certes !
Mais comment pourrait-il en être autrement ? Car il accompagne depuis toujours (toujours à l'échelle d'un enfant... soit depuis sa naissance, quoi), fidèlement et sans défaut, sa jeune propriétaire qui le lui rend bien. Et ce n'est pas son imminente entrée au collège qui y changera quelque chose...

Amie SuperMadame, ton/ta petit/e dernier/ère franchit un cap en cette rentrée, et ton coeur se serre de voir grandir ton bébé ? N'oublie pas, l'objectif c'est bien d'avancer...

Publié dans Humeur, Enfants, Coaching de vie

Commenter cet article

A
Bonjour,

Eh oui à chaque fois que le petit dernier change d' école cela nous donne un sacré coup de vieux et cette année pour moi c' est terrible. Le thermomètre de stress est à haut niveau. Ma petite dernière entre en apprentissage juste en face de la maison ( ouf ce n' est pas loin) mais l' école sera à 50 km. Une semaine par mois je l' emmènerais au train et il faudra qu' elle se débrouille toute seule... Bon, je connais la musique comme ses frères, elle téléphonera à Maman qui sert de GPS et qui doit deviner où elle sera. Je m' y prépare pourtant mais le stress est là.

Une info, je me suis séparée de ma peluche( un nounours rose offert à ma naissance) quand j' avais 45 ans ( je ne dormais pas avec mais il était posé sur mon lit fallait pas l' abîmer mais il n' avait plus de mousse, il était tout maigre, je le lavais à la main pour éviter qu' il se détériore trop mais un jour il a fallu faire ses adieux). J' en garde des souvenirs.

Bonne journée
Répondre
S
Oui, tout va si vite finalement, nos enfants grandissent et partiront de la maison alors que nous nous sentirons encore vraiment pas loin de notre propre enfance... Mais consolons-nous, car la vie continue et, comme tu le dis : finalement, même lancée dans sa vie, ta fille aura encore besoin de toi avant de prendre son envol ! ;-)