Tricoter son premier modèle en anglais

Publié le par DS

Tricot : comprendre modèle en anglais

Lorsqu'on parcourt les modèles des designeuses "tricot", on s'aperçoit très vite que nombre d'entre eux sont en anglais. (La raison ? Les Anglosaxonnes sont les grandes prêtresses du tricot moderne, tant en matière de style que de techniques). Or donc : pas de souci lorsqu'on maîtrise la langue de Shakespeare, mais extrêmement frustrant lorsque ce n'est pas le cas.
Ben comment on fait alors ?
Très vite, force est de réaliser qu'il n'y a pas 36 solutions : pour se lancer dans un un modèle expliqué en anglais, il faut avant tout s'armer de courage, d'un bon lexique des instructions et abréviations du tricot anglais-français... et accorder au projet le temps et l'énergie d'un décortiquage minutieux.

Mais heureusement...

... Il existe des modèles parfaits pour s'initier aux explications en anglais : pour peu qu'elles soient bien claires tout en restant concises (pas trop denses pour ne pas te décourager ni te perdre), et que le modèle choisi soit relativement simple.

Tricoter premier modele en anglais
(Mon Manet de Jonna Hietala, sur Ravelry)

C'est le cas de "Mon Manet", de Jonna Hietala (disponible sur Ravelry, 6,60 ) : un classique sobre et élégant, au col rond féminin - bien chaud mais pas étouffant - et au raglan joliment ajouré, tricoté en jersey porté côté envers (mais on le tricote tout endroit, avant de le retourner pour la finition du col).
Lorsqu'on maîtrise déjà un tout petit peu le tricot, il ne présente tout bonnement aucune difficulté.
Comme sur des roulettes, on te dit ! Et à tel point que certainement, si tu ne tricotes pas encore aux aiguilles circulaires, c'est l'occasion de te lancer également.
Histoire de faire d'une pierre deux coups !

La réinterprétation SuperMadame ?

Une réussite, toute modestie mise à part ; car il s'agissait d'un vrai grand saut dans l'inconnu (un bisou volant à Lise Tailor, qui le porte si bien dans son podcast 33 que cela donne vraiment envie de se lancer...).

Tricoter son premier modèle en anglais

(Fil Lang Yarns, qualité Merino+ - sheep friendly et superwash -, coloris bordeaux - euh... oui, une couleur très... Gryffondor ! -)

Publié dans tricot, dressing, diy

Commenter cet article

Marie-Hélène 18/07/2019 19:19

Bonjour !
L'astuce (dont je n'ai pas vraiment été encore capable de profiter, par manque de temps et/ou de motivation en ce moment) : les patrons gratuits des laines Biscotte, édités en pdf, en français et en anglais, à télécharger après avoir validé sa commande même gratuite. C'est à mon humble avis, le plus sûr moyen de ne pas se tromper, ou de confirmer une traduction souvent hasardeuse/intuitive Je trouve ça très rassurant, du coup, pour s'entraîner et vérifier sans erreur possible. Du coup je les collectionne (big data, nous voilà) pour le jour (prochain) où j'arrêterai de courir partout, ou de regarder des vidéos youtube au lieu de tricoter/filer/tisser/coudre.

SuperMadame 19/07/2019 07:48

Ah Marie-Hélène, c'est une excellente idée. Merci pour cette astuce ! De mon côté j'irai donc voir ces modèles, gratuits en plus !... Par ailleurs, depuis la publication de cette présentation, il se trouve que les explications de ce pull "Mon Manet" ont également été traduites en français ; c'est le choix également de certaines designers comme Anna Dervout par exemple (dont j'ai récemment présenté ici la réinterprétation du gilet "Rosa") qui propose systématiquement ses modèles en français ET en anglais. Un bon moyen de se challenger et d'apprendre, tu as raison !

isa800 05/02/2019 16:04

Bonjour ,

En effet les modèles anglais sont bien tentants mais la langue fait " peur " ..... un mauvaise interprétation et ...plouf .....

Amitiés.

Isabelle

SuperMadame 05/02/2019 17:10

Oui, mais alors vraiment pour ce modèle-ci, avec un chouilla de concentration ça va comme sur des roulettes (pourtant, c'est peu dire que je me bousculais au maximum pour tester la chose !...). Et ça motive pour un autre tricot en anglais, le tout c'est de se lancer progressivement ;-)

regine 05/02/2019 13:44

oui on arrive par quelques subterfuges a comprendre et se débrouiller, de plus si le modèle a un diagramme, çà aide aussi et si en plus c'est sur vidéo, en suivant le point et faisant arrêt sur image (print écran) régulièrement, çà aide aussi.
Les sites russes, tiurques, etc ... sont très fort aussi pour les tricots, mais là c'est une autre paire de manches pour se débrouiller, a part quand une vidéo mais uniquement pour les motifs et points, pas pour le modèle complet, snif.....

SuperMadame 05/02/2019 17:12

Oui, et en plus sur Internet il y a maintenant pas mal de dictionnaires d'abréviations anglais-français en ligne, ce qui facilite quand même grandement le challenge !...