Le projet idéal pour débuter en couture

Publié le par DS

Coudre ses serviettes hygiéniques

... Ben oui, tu vois tout de suite de quoi on veut parler Madame... Hein ?

Un objet dont on ne peut se passer, au quotidien, destiné à la protection... (Oui, oui, tu vois bien !) Et dont la confection hand-made, dans l'air du temps, évite bien du gâchis (de ressources, d'argent...).
Hein, tu as compris, hein ?!...

couture masques afnor

Quoi ?! Ben non ça ne commence pas par un "m", en 6 lettres.
Non non non, mauvaise réponse.

(Quoi que non, pas mauvaise réponse : être en capacité de coudre ses propres masques-barrières, selon les normes Afnor, est un atout réel.)

Oui, mais non.

Ce dont on veut te parler ici, c'est d'une toute autre garantie de protection. J'ai nommé... la serviette hygiénique.
(Bon, on est entre nous... et cela fait partie de la vie !)
Confectionner ses propres protections périodiques, en tissu (et donc lavables) représente beaucoup d'avantages : des économies d'argent et de ressources, comme évoqué plus haut (exit le jetable), mais en évitant aussi tous les retraitements chimiques associés.

Comment coudre ses propres serviettes ?

Les tutos abondent sur le web. Le tout est d'en choisir un, puis de réaliser une première serviette afin de la tester, pour éventuellement adapter ensuite le patron à ses propres besoins (par exemple en augmentant les dimensions, comme réalisé ici pour le patron de Oska & Co Créations - excellent tuto -.)
Côté fournitures, en plus, tu ne vas pas te ruiner : vive le recyclage de vieux draps en coton et de serviettes éponges plus du tout présentables.
Et côté couture à proprement parler, tu peux bien louper tes finitions, personne ne viendra t'en faire la remarque. Ce sera un secret entre toi et ta machine à coudre.
De quoi apprivoiser sereinement la bête...

Débuter au tricot

Tu préfères débuter au tricot ?...

... Pas de problème : tu peux aller te promener par ici !

 

Commenter cet article

Aglae 23/06/2020 15:59

Je n'aurais pas pensé à en fabriquer, mais je vais m'y mettre ! J'avais déjà utilisé des couches lavables nouvelle génération quand mon fils était bébé, et franchement, malgré les cris des féministes, ce n'est pas galère du tout... Quand on est allergique à de nombreux produits ou matières, les serviettes jetables ou les tampons, ce n'est pas l'idéal ! Et puis, tellement marre, tellement écœurée d'en voir partout au milieu des forêts ou abandonnés sur les trottoirs ! Version petit protège-slip, ça peut être bien, aussi... Merci Supermadame.

regine 14/06/2020 19:15

Dans ma jeunesse aussi, c'est loin tout çà mais çà existe encore j'ai vu des serviettes a coudre, en 3 parties, comme après la guerre, haut et bas en coton fin pour l'accroche et le centre en éponge, c'est juste une couture a faire en ayant replié le coton, évidemment c'était galère, et a accrocher a une mince sorte de ceinture, mais jamais eu de fuite a l'époque, pourtant çà aurait pu. après c'est devenu plus facile, avec les synthétiques, rien a faire bouiller et sécher surtout qu'à l'époque il n'y avait pas encore de machine a sécher pour le commun des mortel. Parfois c'est bien de revenir en arrière, parfois pas très intéressant !

SuperMadame 15/06/2020 09:27

Oui, comme je le disais à Soerno celles-ci passent très bien à 60°. Pour l'attache, celle-ci est en velcro : facile à manipuler. Pour ma part j'en referai autant que nécessaire, c'est certain !

soerno 14/06/2020 10:34

waouhhhhhh le retour en arrière, jamais je ne l'aurais proposé à mes filles, j'en ai tellement galéré , surtout en pension, les odeurs quand il fallait les garder et que l'on ne rentrait que tous les 15 jours et pas question de les laver dans les lavabos, !! et les fuites quasi inévitables et le port du pantalon était interdit, j'avoues que les serviettes à jeter ou les tampons polluent certes, tout comme les couches bb ou les protections anti fuite urinaire, mais quel confort !!! vraiment ces serviettes ne me rappellent que de mauvais souvenirs !!! :( désolée

SuperMadame 15/06/2020 09:24

Ha ha ce n'est pas grave Soerno, écoute pour les avoir testées je n'ai vraiment pas à m'en plaindre, au contraire ! Je les lave à 60° elles ressortent nickel. Pour ma part j'en ai proposé à ma fille, qui à 14 ans fait partie de la génération "Greta Thunberg" et veut agir pour la planète... Donc elle les a accueillies avec un esprit ouvert, d'autant que côté sensation/praticité vraiment, rien à redire !