Un bon dessert à moins de 1€ par personne

Publié le

#Gâteau aux carottes (sans beurre ni farine)#

  • Un dessert pas cher (moins de 1 €/pers.)

  • Sans beurre ni farine

  • Pour manger plus de légumes...


(Plus proche du rüblitorte suisse - du fait de sa très grande simplicité - que du carrot cake américain noyé dans les épices et le cream cheese, ce gâteau aux carottes plaira à tous les gourmets, y compris - et surtout - à ceux qui surveillent leur alimentation de près !)

Coût (pour 6 personnes) : 5,15 € env, soit 0,86 € par personne*
Temps de préparation : 10 minutes + 40 minutes au four

Gâteau aux carottes recette simple et pas chere

Ingrédients (pour 6) :

. 180 g de carottes environ (le but est d'en avoir 150 g une fois épluchées et râpées) : 0,20 €
. 2 oeufs : 0,40 €
. 80 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé : 0,30 €
. 100 g de noisettes décortiquées : 2,46 €
. 100 g d'amandes en poudre : 1,77 €
. 1 peu de bicarbonate

1) Râpe finement les carottes épluchées.

2) Mixe au robot les noisettes.

3) Dans 2 saladiers différents, sépare les blancs des jaunes des 2 oeufs.

4) Bats ensemble les 2 jaunes d'oeufs, le sucre, les amandes et les noisettes en poudre. Ajoute le bicarbonate, et enfin les carottes râpées.

5) Monte en neige les 2 blancs, puis incorpores-y délicatement la pâte aux carottes.

6) Verse dans un moule à cake, et fais cuire 40 minutes environ à 190°.

Gâteau aux carottes simple et pas cher

(Qui dit simplicité ne dit pas austérité : rien ne t'empêche de servir ton gâteau avec une cuillerée de crème fouettée en chantilly... attention, pas trop sucrée ! Car pour un maximum de sensations, elle doit contraster avec la douceur de la pâtisserie...)

D'autres gâteaux qui font de l'effet ?

Un gâteau gastronomique pas cher : fondant double châtaigne

Les nostalgiques seront transportés par ton gâteau aux Carambars.
11 mois sur 12, les toqués de galette des rois te vénéreront pour ton amandier.
Les fans de châtaigne redemanderont de ton fondant éponyme...

* Prix Carrefour Ooshop au 21/09/2017

Commenter cet article