Du parmentier qui change

Publié le

Le parmentier, tu en as trop soupé ?...
Tu penses en avoir fait le tour, tu ne veux plus en entendre parler ?...
Pourtant, SuperMadame a revisité ce grand classique pour lui redonner un petit goût d'inédit.
Hachis, hachis, Madame !... Quoi, tu n'y crois pas ?

Du parmentier qui change

Tiens, si tu as sous la main un reste de viande cuite (cette recette est tout particulièrement délicieuse avec du veau ; mais tu feras aussi un excellent plat avec du bœuf ou du porc...), essaye plutôt !

1) L'originalité de ce parmentier résidant essentiellement dans sa.... purée, tu la confectionneras en ajoutant à tes traditionnelles pommes de terre 1 ou 2 carottes et 1 navet. Eh ouais, ces quelques racines vont donner à l'ensemble une délicate saveur "fruitée" dont l'origine restera un mystère (enfin pas pour les carottes, leur couleur les trahit ; mais pour le navet, sois tranquille : son goût est quasiment indétectable).

2) Pendant ce temps, hache ton reste de viande cuite avec un oignon ou une échalote.

3) Quand les légumes sont cuits, garde seulement un peu d'eau dans ta casserole et ajoute de la crème. Sale et poivre, puis mixe. Verse un tiers de cette purée dans le fond d'un plat à gratin, puis répartis dessus ton hachis de viande. Ajoute à tes deux tiers de purée restants une bonne poignée de fromage râpé, mélange et verse sur la viande.

4) Termine en parsemant encore un peu de fromage, puis fais cuire 35 minutes environ à 210°... Et attends les compliments (si toutefois tu n'en recevais pas, viens te plaindre auprès de SuperMadame : il existe une probabilité élevée que tu aies eu à ta table d'affreux gougnafiers).

D'autres idées ?

Pour recycler un reste de charcuterie... la tartif'clette
En dessert : quelque chose de frais comme la pana cotta aux fruits rouges...

Commenter cet article