Tous les charmes de la queue-de-cheval

Publié le

Tu as passé une mauvaise nuit Madame ? Et/ou tu trouves que ton visage commence à subir la pesanteur ?... Eh alors : c'est signe que le monde tourne, et mieux vaut qu'il en soit ainsi !
D'autant que les traits qui tirent vers le bas (et l'air tristounet que cela peut donner) peuvent être corrigés grâce à une arme très efficace, et pourtant très simple : la queue-de-cheval.

Tous les charmes de la queue-de-cheval

Son effet liftant est garanti... à condition qu'on respecte quelques règles : elle doit d'abord être bien placée, et ensuite pas trop lâche mais pas trop stricte non plus.

L'idée ? Éviter :
1) l'effet années 80 (lorsque la queue est attachée trop haut et trop serré) = j'ai toujours 15 ans dans ma tête et mon apparence s'en ressent gravement
2) l'effet "dégoulinant" (quand elle est placée trop bas, surtout lorsqu'elle est lâche) = 10 ans de plus dans la vue.

Bien placée ?

Pour que ta queue-de-cheval atteigne son objectif (qu'elle remonte tes traits tout en affirmant ton côté glamour-chic), elle doit être positionnée à un endroit bien précis.
Pour le trouver, c'est facile : regarde-toi de profil dans un miroir et cherche la ligne qui passe du bout de ton nez au haut de tes oreilles ; puis, en imagination, continue-la vers l'arrière du crâne... Voilà, tu y es !

Pas trop lâche, mais pas trop serrée non plus ?

Oui : trop "tirée", la coiffure durcit les traits ; trop lâche elle les ramollit... Il faut que l'attache maintienne bien (elle ne doit pas "couler" vers le bas) mais reste souple. Ainsi, une fois la queue fixée, tu dois avoir la possibilité de soulever un peu la racine de tes cheveux pour qu'ils bombent légèrement sur le haut du crâne.
(NB : Si tu trouves ton visage large du bas, mieux vaut faire également bomber les cheveux sur les côtés.)

Trop vue, la queue-de-cheval ?

Rien ne t'empêche de lui apporter un côté plus original et raffiné ! Il suffit d'un tout petit rien... Voici quelques idées.

Par exemple, tu peux cacher l'élastique en enroulant autour une mèche de cheveux (sélectionnée de préférence SOUS la queue, pour éviter de créer un creux dans le volume de la queue-de-cheval)

Tu peux la vriller... ou pas.

Pour finir, fixe la mèche avec une pince plate (SOUS la queue-de-cheval également, afin de le rendre insoupçonnable...).

Autre option, pour un effet un peu plus travaillé : 
tresser la mèche avant de l'enrouler autour de l'attache (fixe discrètement avec une ou deux pinces plates).

.​

Tous les charmes de la queue-de-cheval

Et pour toutes les fois où tu veux te la jouer "princesse", cette version très graphique en mettra plein la vue.
1) Sélectionne une belle mèche sur le DESSUS de la queue-de-cheval cette fois (voir photos ci-dessous). En la tenant par son milieu, fais-lui faire une boucle au-dessus de l'élastique. Fixe-la (en son milieu donc, il reste l'autre moitié pendante d'un côté de la boucle) avec une première pince plate. Si besoin, façonne le volume.
2) Puis fais joliment passer le bout de mèche restant au-dessus de la boucle, et fixe discrètement l'extrémité de la mèche avec une autre pince plate (en faisant rentrer la pointe sous la coiffure).

 

Ça fait bien envie hein ?... Alors, qu'attends-tu pour essayer ?!

D'autres idées pour te coiffer ?

Un joli chignon en 2 temps 3 mouvements ? Un chignon flou très tendance, un chignon "headband" sans headband, un effet "choucroute" version 2016...
Une natte ? Mise sur le glamour...

Commenter cet article